Biographie

image_pdfimage_print

Jean-Pierre Hubert

Etudes classiques :

Jean-Pierre Hubert

  • Baccalauréat philosophie lettres
  • Certificat d’études physique, chimie et biologie
  • Etudes de Médecine
  • Etude d’Odontostomatologie

Activité militaireStage dans le service maxillo-facial du Val de Grace et deux ans de rappel en Algérie (service de Santé des Armées)

  • Qualification en Hypnose
  • Psychanalyse
  • Sophrologie fondateur de l’Ecole avec quelques confrères
  • Graduate of Psychology New York University
  • Formation en psychologie à l’ESALEN INSTITUTE (San Francisco) sous la direction d’Alexander LOWEN en analyse bioénergétique
  • Diplôme de Médecine Naturelle (DUMENAT) de la Faculté de Médecine et Biologie Humaine Paris XIII
  • Membre du corps enseignant dans le département de Naturothérapie

  • Membre de différentes sociétés en particulier en hypnose et sophrologie
  • Fondateur avec le Docteur Raymond ABRESOL du Collège International de Sophrologie Médicale.
  • Fondateur en 1971 du Centre de Sophrologie de Paris
  • Première Société Française de Sophrologie créée en même temps que la Société Française de Sophrologie dite à l’époque Société d’Hendaye

Il m’est difficile de livrer cette suite de formations mais par considération de mon lecteur je me vois dans l’obligation de préciser ce qu’est à la fois ma vie professionnelle, mes acquisitions et mes enseignements. Ceci étant dit, il y a eu dans ma vie professionnelle des rencontres qui ont décidé sinon véritablement de ma carrière du moins à ce que j’allais donner comme sens à ma vie de praticien. Ma rencontre avec le Docteur Raphaël CHERCHEVE, stomatologiste des Hôpitaux et à cette époque responsable de l’Association des Gueules Cassées, avec mon analyste le Docteur DURAND de BOUSSINGEN, puis avec le Docteur Alfonso CACEYDO et enfin Alexander LOWEN ainsi que mon approfondissement en Naturothérapie se trouvent à l’origine d’un renforcement de ma pensée.
La Société Française de Recherches et d’Applications Sophrologiques (SOFRAS) a été créée en 1967. Je fus nommé en 1969 professeur agrégé de sophrologie de la société centrale e psychologie et médecine psychosomatique. C’est en mars 1967 que la SOFRAS, sous l’impulsion du Dr CHERCHEVE et de moi-même a invité le Professeur CAYCEDO à s’exprimer à Paris, ce fut un véritable évènement.